Un des avantages que les PC apportent lorsqu’il s’agit de jouer aux jeux de course, c’est la capacité d’y jouer en réalité virtuelle (VR), sans trop d’efforts. Certes, les consoles de jeu proposent de plus en plus de périphériques pour profiter de ces jeux en VR, mais le rendu n’est pas toujours à la hauteur des espérances des joueurs.

Que vous faut-il pour jouer en VR ?

Pour jouer en réalité virtuelle, vous aurez besoin de deux éléments majeurs. D’abord, une carte graphique suffisamment puissante pour supporter les besoins supplémentaires du rendu en réalité virtuelle. Ensuite, des périphériques dédiés qui vous permettront de contrôler le véhicule virtuel comme si vous étiez vraiment au volant.

Ainsi, les manettes, les claviers et les souris laissent la place aux volants et aux sièges de simulation automobile. Le passement de vitesse, le volant, le retour haptique… tout est mis en œuvre pour que vous soyez vraiment transporté dans l’univers du jeu.

Plus qu’un bonus, une expérience de jeu authentique !

De tels équipements ne sont toutefois pas courants dans les domiciles des passionnés de course. Pour certains, c’est un investissement financier trop important. Pour d’autres qui sont plus habitués à des périphériques de contrôle plus simples, c’est perçu comme un handicap. Cela dit, de tels outils permettent clairement d’apporter une toute nouvelle dimension à l’expérience vidéoludique.

De nos jours, les simulations en VR sont devenues un moyen pratique d’enseigner la conduite. Même des jeux comme DriveClub et Project CARS prennent une toute nouvelle dimension lorsqu’ils sont jouées dans les bonnes conditions. Et même dans l’univers professionnel, de plus en plus de pilotes ont recours à de tels dispositifs pour se préparer à certains circuits et améliorer leur prise en main de leurs véhicules. C’est dire à quel point l’expérience du cockpit est reproduite à l’identique !